Déclic Autonomie


POUR APPRENDRE À TON ENFANT "DYS"/ TDA(H) À ETRE AUTONOME EN RESTAURANT SON ESTIME DE SOI

Diagnostiqués très tôt ou tardivement...

ses troubles dys (dyspraxie, dyslexie, dysphasie...) et/ou son TDA/H...

...ONT EU ET CONTINUS D'AVOIR UN IMPACT PSYCHOLOGIQUE NÉGATIF SUR VOTRE ENFANT.

Ils ont ancrés chez lui des croyances profondes qui ont  fortement entamés son estime de soi et sa confiance en lui déjà fragile ... 

Et son environnement n'arrange sûrement pas les choses...

...en classe on ne prend pas assez ses troubles en compte, sa fatigabilité...

...et son entourage proche n'est pas convaincu du problème... 

Tout ceci au final...

LE FREINE DANS SON AUTONOMIE ET SES APPRENTISSAGES

Vous pensez que c'est faux ?

Laissez-moi deux minutes pour vous le prouver.

  • Est-ce que votre enfant vous répète souvent qu'il est nul ?
  • Est-ce qu'il a de grosses fluctuations émotionnelles : il peut rapidement et sans raison apparente faire de grosses crises de colère, ou faire de grosses crises de  larmes ?
  • Avez-vous repéré chez lui des signes d'anxiété ?
  • Est ce que votre enfant refuse les aménagements et son aide humaine ?
  • Au contraire, attend-il toujours après son AESH pour se mettre au travail ?
  • Est-ce que vous avez déjà eu des retours des enseignants qui vous disent que votre enfant se bloque sur certaines tâches et qu'il refuse catégoriquement le travail s'il lui parait trop difficile ?
  • Est-ce qu'il manque cruellement d'autonomie ?

Si vous avez répondu "OUI"  à l'un de ces exemples...

ALORS C'EST LA PREUVE QUE VOTRE ENFANT EST CONFRONTÉ À CERTAINS BLOCAGES PSYCHOLOGIQUES

Bien sûr, ses troubles du neuro-développement n'y sont pas pour rien...

 mais vous voyez bien que ...

Malgré les rééducations et les adaptations mise en place à l'école, votre enfant peine à acquérir une autonomie suffisante (pour son entrée futur en 6 ème...)

...il manque d'energie...

...il a en permanence besoin d'un moteur pour avancer, pour se lancer dans la tâche...

...pire, il refuse l'aide en classe et les aménagements...

...son estime de lui-même est à ras les pâquerettes...

Et si ça continue ?

VOTRE ENFANT PEUT DOUCEMENT GLISSER VERS L'ECHEC SCOLAIRE

...qui aboutira vers un décrochage alors qu'en fait, 

il a les capacités pour réussir.

PIRE, IL PEUT ENTRER CARREMENT EN DEPRESSION.

Ajoutez à ça, les changements biologiques de l'adolescence et vous aurez un coktail détonant !

Alors vous vous êtes sûrement rendus compte de l'état de votre enfant et vous n'êtes certainement pas restés les bras croisés...

  • Vous avez cherché d'autres adaptations déjà mis en place à l'école (outils, temps supplémentaires...)
  • Vous avez essayé les menaces, les punitions pour qu'il se mette au travail
  • Vous avez tenté de le laisser se débrouiller seul, sans succès. Vous avez même constaté au final que c'était pire qu'avant...
  • Vous vous êtes informés sur le handicap de votre enfant, vous avez lu des livres, regardés des vidéos, mais ça n'a rien changé...

Le problème n'est pas que vous  ne connaissez pas le handicap ou les difficultés de votre enfant. Vous connaissez les adaptations dont il a besoin, vous les appliquez à la maison et à l'école et il a peut-être même une AESH pour compenser.


Et vous savez très bien que...

LES NOMBREUX ESSAIS/ECHECS

que votre enfant a essuyé, sans comprendre, ni savoir que ce n'était pas de sa faute s'il n'y arrivait pas l'on marqués. Peut-être même que certains de ses enseignants continuent de lui dires des phrases innapropriées telles que "fais des efforts, si tu veux tu peux"...etc.

LA VÉRITÉ EST QUE TOUT ÇA PÈSE SUR SES ÉPAULES

Une piètre image de lui-même s'est ancrée en lui. Et son fonctionnement psychique spécifique n'arrange rien. Son immense sensibilité accentue les troubles émotionnels. Et le problème quand un enfant se dévalorise est qu'il s'auto sabote. Il diminue donc ses chances de réussir. C'est un cercle vicieux, qui le freinent dans l'acquisition de son autonomie.

En réalité...

Votre enfant n'a pas besoin d'une énième adaptation...

Il n'a pas non plus besoin que son AESH soit constamment à ses côtés pour l'aider pour tout et tout le temps, dans son travail.


LE VRAI PROBLEME EST SON ESTIME DE SOI

Pour travailler l'autonomie d'un enfant "dys", ça ne suffit pas d'avoir des aménagements en classe, une AESH et du matériel adapté :

LA SOLUTION POUR ACCEDER À PLUS D'AUTONOMIE

est de s'intéresser au fonctionnement psychique spécifique de ton enfant et de l'UTILISER. Il faut travailler sur son estime de lui-même, pour booster sa confiance en ses capacités. 

C'est ce qui va permettre  d'initier le changement avec lui, et l'amener, avec sa participation active à se mettre en projet.

ALORS C'EST SUR, CELA NE SE FAIT PAS DU JOUR AU LENDEMAIN

L'estime de soi et l'autonomie sont deux choses qui se construisent et qui prennent du temps

elle se batît en fait dès la naissance. Et il y a des principes fondamentaux à connaître pour savoir comment accompagner son enfant vers cet objectif. 


D'autant qu'il faut être encore plus vigilant avec...

LES ENFANTS DOTÉS D'UN FONCTIONNEMENT SPÉCIFIQUE

Il ya des études qui montrent que les enfants atteint d'un troubles Dys ou d'un TDAH ont une plus mauvaise estime d'eux même que leur pairs.

-On sait qu'un enfant qui a tardé à connaître son trouble (diagnostic) a très souvent un gros manque de confiance en lui. 

>Alors qu'avoir confiance en ses compétences est pourtant le siège de la motivation.

-On sait que les troubles y sont pour quelque chose, mais que l'environnement aussi. >C'est la raison pour laquelle aller voir un psychiatre ou un psychologue pour votre enfant, dont la thérapie est uniquement basé sur lui, ne fonctionne pas. Et à 50 euros la séance, ceci peut vous coûter très cher.

-On sait que ces enfants ont une intelligence normale et même souvent supérieur à la moyenne...

>mais que leur sensibilité exacerbé peut les empêcher de dépasser leur trouble...


Moi même parent de deux enfants avec des troubles du neuro-développement, je sais que c'est un véritable crève coeur de voir son enfant se dévaloriser et penser qu'il n'est capable de rien.

C'est pourquoi j'ai cherché des solutions

POUR AMENER MES ENFANTS À AVOIR PLUS CONFIANCE EN EUX

ET SURTOUT LEUR PERMETTRE DE DÉPASSER LEURS TROUBLES

Je me suis formée...


...avec des livres de psychiatres spéciallisés dans le TDAH et les troubles du comportement chez les enfants et adolescents, comme Nathalie Franc (au CHU de Montpellier), Raphaëlle Scappaticci, docteur en psychologie, Florence Millot, psychologue et auteur du livre les principes tolthèques appliqués aux enfants, le Dr Daniel J.Siegel, l'un des experts mondiaux du cerveau de l'enfant, professeur de psychiatrie à l'université de Los Angeles et auteur de nombreux travaux scientifiques, Sylvie Breton, auteur de "Mon cerveau ne m'écoute pas" et vice présidente de l'Association québécoise pour les enfants dyspraxiques. 


Je ne me suis pas contentée du cerveau de l'enfant mais aussi celui de l'adulte. Car à mon sens, si on veut savoir bien accompagner son enfant, il faut savoir aussi comment NOUS même fonctionnons. Alors, j'ai étudié pourquoi, même sans handicap, avec un cerveau tout à fait fonctionnel nous sommes par exemple, amenès à faire des choses contre notre gré, à dire "Oui", alors qu'on pense "Non", avec le livre de Robert Cialdini, professeur à l'université de l'Arizona et chercheur en psychologie sociale. J'ai appris qu'il est toujours possible de changer avec Antony Robbins, coatch international dans le développement personnel, capable de créer de véritables transformations psychologique quasiment instantanées chez les personnes qui assistent à ses séminaires.  Et bien d'autre encore. Il m'est impossible de les citer tous ici. 

Mais c'est avec ces connaissances, leurs compréhensions et mon expérience de mère d'enfants au fonctionnement particulier

QUE J'AI CRÉÉE LA FORMATION DÉCLIC AUTONOMIE

La psychologie humaine et le fonctionnement du cerveau humain me passionne.

Mon histoire personnelle m'a montré

que...

... même avec un handicap quel qu'il soit, une personne est capable d'accomplir des choses extra-ordinaires, là ou d'autres dit "valides" restent bloqués. Alors qu'est-ce qui fait la différence ? C'est comme ça que j'ai acquis cette convicition que tout est possible. Votre enfant, même avec des troubles du neuro-développement est capable de réussir. Mais il faut savoir comment l'accompagner, comment lui ouvrir le chemin et comment lui

montrer que malgré toutes les difficultés, il a toutes les ressources nécessaires en lui pour atteindre ce qu'il souhaite.

J'ai crée la formation "Déclic Autonomie"pour...

 VOUS DONNER DES MOYENS PRÉCIS D'AIDER VOTRE ENFANT À PRENDRE CONFIANCE EN LUI ET SE RENDRE CAPABLE DE RÉUSSIR


ATTENTION CETTE FORMATION N'EST PAS POUR TOUT LE MONDE

Elle  ne peut pas se substituer à un entretien avec un pédopsychiatre, ou un psychologue  si vous pensez que votre enfant à des  symptômes de trouble dépressif. 



DÉCLIC AUTONOMIE EST UN SYSTÈME DE RENFORCEMENT POSITIF COMPLET

En appliquant ce sytème, vous serez capable d'aider votre enfant à atteindre des objectifs de vie fixés ensemble, avec sa participation et son engagement pour le rendre autonome.

J'ai condensé ce sytème en

3 MODULES VIDEOS

VOICI CE QUE VOUS ALLEZ TROUVER DANS LA FORMATION :

MODULE 1 / JE COMPRENDS LES BLOCAGES DE MON ENFANT

  • Vous allez découvrir quel rôle jouent les troubles du développement sur l'estime de soi.


  • Par quel mécanisme ils entravent la confiance en soi.


  • À la fin du module, vous serez capable de dicernés précisément quels sont les aspects de l'estime de soi à travailler avec votre enfant pour renforcer sa confiance et donc son autonomie.

MODULE 2 / JE BATIS LA CONFIANCE EN SOI DE MON ENFANT

  • Vous allez apprendre comment modifier la relation avec votre enfant.


  • Vous allez travailler avec lui sur ses émotions et ses croyances pour lui permettre de faire sauter les verrous qui le freine.


  • Grâce à des fichiers à remplir inclus, votre enfant va prendre conscience du monde qui l'entoure, de son monde intérieur et de sa propre valeur.


  • À la fin du module, vous aurez une toute nouvelle connaissance de votre enfant avec une base sur laquelle vous appuyer pour le soutenir.


  • Vous saurez exactement comment le guider pour contourner ses difficultées et utiliser ses forces.

MODULE 3 / JE CONSTRUIS UN SYSTEME DE RENFORCEMENT POSITIF SUR MESURE

  • Vous pourrez créer un tableau de motivation sur mesure adapté aux spécificités de votre enfant pour l'aider à, par exemple changer un comportement ou accomplir des taches. 


  • Vous serez capable de construire avec lui un plan stratégique visuel pour aller vers un objectif plus grand.


  • Vous aurez deux outils réutilisables, sous forme de fichiers tableau et plan étape par étape pour aider votre enfant à atteindre les objectifs que vous aurez fixés ensemble.


Une fois que votre sytème de renforcement positif sera mis en place, vous aurez...

 UN ENFANT SUR DE LUI ET DE SES CAPACITÉS À ATTEINDRE UN OBJECTIF MEME DE GRANDE ENVERGURE

Chaque jour passé sans aider votre enfant à construire son estime de soi 

et sans l'aider à être plus autonome continu à encrer en lui un message de médiocrité et d'impuissance acquise.


Alors ne tardez plus...


© CLICINCLUSION.FR